Quand le temps des cerises est là…

QUE FAIRE AVEC TOUTES CES CERISES ?

le temps des cerises, enfant intérieur et créativité, sanspour100plaisirs.com

1- Et si on se connectait à notre enfant intérieur ? 

Je me souviens des séances de cueillette avec mes frères et sœur, cousins et cousines, dans ce grand cerisier majestueux qui trônait au fond du jardin de mes grands-parents ! 
J’aimais transformer ces boules d’un rouge éclatant en boucles d’oreille pour quelques instants…

Toi aussi tu l’as fait ?

le temps des cerises, enfant intérieur et créativité, sanspour100plaisirs.com

2 – Dégustation : mode d’emploi

– Observer leurs couleurs éclatantes, une palette de rouges chatoyants ! 
– Admirer leurs formes toutes en rondeur
– Sentir leurs textures lisses et brillantes sous les doigts, puis en bouche… 
– Croquer à pleines dents et faire exploser cette peau délicate 
– Se délecter du bain de leur jus tendrement sucré
– Savourer leur parfum au naturel
– Faire tourner le noyau pour le nettoyer de chaque miette de chair juteuse
– Inspirer… 
– Se connecter à son enfant intérieur (tiens le revoilà lui !) 
– Propulser le noyau le plus loin possible !!!

J’aime faire des concours de lancer avec mon fils !

Fais-tu encore des concours de lancer de noyaux ?

le temps des cerises, enfant intérieur et créativité, sanspour100plaisirs.com

3 – Cerises et créativité culinaire

Après la connexion à notre enfant intérieur pour jouer ou encore déguster…
Et si on faisait appel à lui pour créer une recette ?! (Et oui, le revoilà ! C’est un grand maître inspirant je trouve ! 🙂 )

Même si j’adoooore (le mot est faible) les cerises au naturel,
j’avais envie de les incorporer dans un plat.
J’ai eu l’idée de les glisser dans une salade composée.

le temps des cerises, salade composée , sanspour100plaisirs.com

Un régal… moi qui adore me laisser surprendre par les associations sucrées-salées de fruits et légumes.

le temps des cerises, salade composée , sanspour100plaisirs.com


Et dans un plat cuisiné ? 
Voyons voir… Cela fait un moment que je pense à refaire des rochers coco… Tiens, et mon enfant intérieur qui me souffle à l’oreille : coco et cerises, je tenterais bien !
Même si je n’ai jamais fait, je me lancerais bien avec la coco et la farine de coco !…
Il me faut juste prendre le temps et la patience du dénoyautage ! Là je me verrais bien avec l’outil dénoyauteur du tiroir de la cuisine de ma maman !… 🙂

C’est ainsi que sont nés ces petits gâteaux ultra moelleux, presque piégés car s’ils n’ont pas explosé dans la main, ils se décomposent à peine mis en bouche ! 

gateaux coco cerises, créativité culinaire, sanspour100plaisirs.com


Des gâteaux à manipuler avec précaution, et à savourer avec délicatesse ! À l’image des cerises bien mûres intégrées dedans…
La farine de coco me laisse personnellement un petit goût amer en gorge… Me laissant un léger doute sur le résultat… 
Mais la cerise vient compenser et me fait oublier…
De plus, amenés à l’anniversaire d’une jeune amie, ils ont eu du succès ! La recette a été validée par plusieurs personnes, dont deux cuisinières, levant ainsi quelques miettes de doutes sur l’appréciation de leur saveur particulière …


Comme les abonnés, tu veux recevoir directement dans ta boîte mail les prochaines recettes et d’autres informations, bons plans et astuces pour cuisiner AVEC joie et gourmandise ?
Rejoins la communauté SANS pour 100 plaisirs dès maintenant en t’inscrivant ici :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *